[page d'accueil] [retour messages, FAQ et réponses] | @

Message ou FAQ

 

Je vis avec un pervers narcissique...

Email en pied de message
Juin 2015

Bonjour,

C'est à la lecture de ce post datant de 2011 : 551. La justice n'a pas t dupe​ que j'ai souhaité écrire à son auteur pour avoir de l'aide, mais l'adresse email n'est plus valable, ce dont je me doutais un peu; je souhaite vivement me rapprocher d'autres victimes de pervers narcissiques afin d'échanger et même peut être m'aider dans mes démarches...​ peut-être avez-vous des contacts?

D'avance merci.

Cordialement.

Philippine

Le mail que j'avais écrit :

Bonjour,

Je me permets de vous envoyer un email car je suis tombée sur votre article
posté en 2011 et il m'a fait du bien!
Tout d'abord, j'espère sincèrement que vous vous êtes aujourd’hui
entièrement reconstruite et que vous vivez votre vie heureuse et libre.

Je suis moi-même avec un PN depuis 4 ans, j'ai ouvert les yeux sur son
comportement il a environ 3 semaines, quand quelqu'un d'extérieur (un
médecin) à qui j'ai raconté ce qui se passait dans notre couple m'a
confirmé que ma vie n'était pas "normale", que je n'étais pas la cause du
comportement de mon conjoint et que je n'arriverais jamais à le faire
changer.

J'ai toujours espéré qu'un jour nous nous comprendrions... mais cet espoir
je ne l'ai plus aujourd'hui.

Je vous passe les détails de ma vie, qui doit ressembler certainement à ce
que vous avez vécu mais en tout cas les similitudes de comportement entre
"votre PN" et "le mien" sont indéniables à la lecture de votre post!
C'est lors d'une dispute il y a 2 mois qu'il a commencé à me parler de
garde alternée voir principale de notre fille de 6 mois que j'ai commencé à
me révolter... elle n'est qu'une contrainte à ses yeux, il ne s'en occupe
que quand il en est obligé, et je sais que ce ne serait que dans le but de
me faire souffrir et aussi, indéniablement de m'inciter à ne pas le
quitter...
Il est vrai que j'y pense, je me dis souvent que si je ne le quitte pas, je
resterai à 100% avec ma fille et réussirai peut être à la protéger... enfin
les conséquences pour l'enfant de vivre dans une telle atmosphère ne
peuvent pas être bonnes non plus alors je me sens d'autant plus tiraillée!

Aujourd'hui, il commence déjà à la critiquer, la dévaloriser et même à
l'insulter (elle ne parle évidemment pas, mais quand elle lui tire les
cheveux ou autre, "petite conne" est une insulte qui revient...") , je ne
supporte plus ce genre de comportement, pour ma fille j'ai envie de me
battre et qu'elle ne subisse pas ça...

  Philippine
 
  Prière d'adresser vos coordonnées à contact@sosfemmes.com qui transmettra.

[page d'accueil] [retour messages, FAQ et réponses] | @